Téléphone: +34 976 20 50 50
Présent Hotel Sauce Saragosse
charla HCB-web-fr

Discours photographique sur Henri Cartier-Bresson

Nous avons déjà une date pour la cérémonie de remise des prix de notre concours annuel de photographie Saucepolis “Saragosse près de chez vous” Ce sera le 15 mai à 19h00 dans l’espace , “Mi Habitación Favorita“, la cafétéria de l’Hôtel Sauce, qui se trouve au 33 Rue Espoz y Mina.

En plus d’honorer notre champion Tony Goran pour sa photographie de la L’homme et la Nuit, il aura lieu le discours photographique enseigné par Elena De La Rua.

Ses conférences et ses démonstrations ont déjà devenu un classique à notre concours et les participants des éditions précédentes ne cessent pas à demander pour la prochaine édition.

Cette fois, la conférence portera sur le point de vue de Henri Cartier-Bresson. Un style unique qui a transformé la façon dont nous faisons et comprenons la photographie. Nous ne savons pas comment elle fait, mais Elena continue à améliorer et elle nous surprendre chaque année plus.

entrevista cugny

Entretien avec Bruno Cugny

Dans une économie mondialisée que n’a plus de frontières, la mobilité professionnelle est une alternative de plus en plus répandue chez nos jeunes. Avoir la possibilité de se former au sein d’ entreprises réelles dans d’autres pays permet de connaître d’autres cultures, d’autres manières de vivre et de travailler qui constituent un baggage irremplaçable pour l’avenir des jeunes.

C’est dans cet objectif que le Programme Léonardo da Vinci , permet aux jeunes de l’Union Européenne de réaliser des stages professionnels dans d’autres pays au sein de l’union. L’invité de cette série d’entretiens se charge du placement à Zaragoza de jeunes français dans des entreprises et organismes de la ville. Nous avons le plaisir de vous présenter Bruno Cugny.

Le programme Leonardo Da Vinci a pour objectifs l’acquisition de connaissances et de compétences professionnelles permettant d’améliorer l’employabilité des participants mais aussi de développer la mobilité à l’intérieur de l’union. Dans quelle mesure est-ce intéressant pour des étudiants si jeunes ?

Vivre une expérience réelle de mobilité est le meilleur moyen de donner une dimension concrète de ce qu’est l’union européenne ; De plus, il s’agit de jeunes volontaires qui font preuve d’autonomie et qui s’adaptent rapidement ; C’est très intéressant car ils diffusent à leur retour une image positive et donnent envie à d’autres jeunes de se lancer dans l’aventure.

Les jeunes ont l’occasion de connaître de nouvelles méthodes de travail dans de véritables entreprises et de connaître aussi une nouvelle culture et une manière de vivre différentes. Qu’est-ce qui vous semble le plus important en retour d’expérience ?

Ce qui marque le plus les élèves c’est que ils trouvent qu’au sein de l’entreprise l’ambiance de travail est plus décontractée qu’en France ce qui n’empêche pas de réaliser le travail.

D’une manière générale, ils trouvent les espagnols chaleureux que ce soit dans la vie professionnelle ou en dehors. Ils reviennent généralement enchantés par l’expérience humaine.

Et vous, en tant que professeur, trouvez-vous gratifiant l’évolution des jeunes après quelques semaines de formation dans des entreprises étrangères ?

C’est très gratifiant car plus que l’acquisition de compétences précises, c’est le changement d’état d’esprit du jeune qui est le plus marquant ; l’enthousiasme dont il fait preuve à son retour qui “contamine” les autres jeunes restés en France.

Les barrières culturelles et linguistiques sont-elles un obstacle ou un facteur incitatif ?

Si la barrière linguistique peut être un frein au départ, elle devient un facteur de progrès si l’accompagnement du jeune est réalisé en amont ; ces jeunes suivent des cours de préparation lingusitique spécifiques centrés sur la vie quotidienne qui les sécurisent avant le départ. En fait, le plus important, c’est d’être dans l’état d’esprit de la rencontre de l’autre. A partir de là, les différences culturelles deviennent un sujet d’intérêt.

Zaragoza a une importante offre culturelle et un solide tissu d’entreprises . Quel est le facteur déterminant pour le choix de la ville de destination des étudiants ?

Plusieurs facteurs ont été pris en compte ; le premier étant les relations étroites nouées depuis fort longtemps entre la region Midi-Pyrénées et l’Aragon. Le facteur linguistique a son importance ; L’Aragon est la région la plus proche de chez nous où l’on parle espagnol au quotidien ; ce n’est pas forcément le cas en Catalogne ou au Pays Basque.

De plus, le lycée dans lequel je travaille a une longue tradition d’échanges avec cette ville (plus de 20 ans) et moi même j’ avais déjà des contacts dans cette ville lorsque j’étais étudiant à l’université de Toulouse.

Enfin, on retrouve dans cette ville une tradition d’accueil et d’hospitalité, un facteur essentiel pour la réussite de ce type de projet.

Vous avez souvent voyagé avec des groupes de jeunes, vous devez avoir beaucoup d’anecdotes amusantes : Quelle est la plus drôle d’entre-elles ?

Plus qu’une seule, le souvenir de nombreux voyages en minibus,avec parfois la difficulté de charger l’intégralité des cadeaux souvenirs rapportés par les jeunes à leurs familles, la traversée parfois compliquée des Pyrénées à cause de la neige, par exemple le jour où l’on a du forcer le passage à travers une congère tandis que les élèves franchissaient l’obstacle à pied.

¿De quel objet absurde ne pouvez-vous vous passer dans la valise?

Plus qu’objet, prévoir un peu de place pour ramener un souvenir à mes proches, mes enfants, ma femme ou mes amis.

Vous venez souvent pour les raisons professionneles évoquées ci-dessus ; Est-ce que Zaragoza vous parait être une destination de vacances ?

Oui, Zaragoza est une ville qui mérite d’être connue ; par exemple en France, même dans le sud, peu savent qu’il s’agit d’une ville riche en monuments au passé romain prestigieux sans parler de la période musulmane et des monuments qui en témoignent.

En plus, il est facile d’associer cette visite à d’autres plus natures comme les Bardenas ou le piémont pyrénéen. J’en ai plusieurs fois recommandé la visite lors des cours d’espagnol que je donne au sein d’une association et à chaque fois, les personnes sont revenues enchantées.

Qué trouvez-vous à Zaragoza, y et à l’ hôtel Sauce, qu’on ne trouve nulle part ailleurs ?

Pour ce qui est de Zaragoza, une ville ou les gens ont gardé un esprit de villaje et ou l’on se sent bien

Pour ce qui est de l’hôtel Sauce, un lieu très central, Une qualité d’accueil à nulle autre pareille, tout à la fois professionnelle et chaleureuse qui donne l’impression de rentrer chez soi en fin de journée.